Comme de nombreux secteurs industriels, l’automobile est concernée par la transformation digitale. 

Les consommateurs sont de plus en plus exigeants, tant dans la qualité des produits achetés que du service rendu. Les entreprises du secteur automobile ont bien compris l’importance de s’adapter pour répondre aux demandes des consommateurs et cette réponse passe, aujourd’hui, par le digital. 

Les consommateurs veulent une connectivité digitale à 360 °. Leurs attentes et leurs besoins en constante évolution s’avèrent être un défi pour toute l’industrie automobile. Tour d’horizon sur le top 5 des pratiques digitales et de la digitalisation dans l’industrie automobile.

1> La connectivité

 Le principal avantage de la connectivité de la chaîne logistique est la réduction des coûts grâce à un process mieux géré. Le digital permet de réduire les coûts et d’accélérer la transparence de la chaîne logistique grâce à l’intégration continue des systèmes des partenaires. La collecte et l’analyse des données réduisent également le nombre de défauts et accélèrent l’ensemble du processus : de la conception, à la fabrication, en passant par la livraison des composants et bien sûr la préparation automobile.

Une grande partie de cette intégration est facilitée par le cloud, où chaque acteur de la chaîne peut accéder aux données, créant ainsi une meilleure flexibilité, une plus grande stabilité, et bientôt, une totale autonomie.

2> L’autonomie

 L’apprentissage automatique de la machine et la technologie de conduite autonome sont déjà très répandus dans l’industrie automobile. Récemment, Microsoft a annoncé un investissement à hauteur de 2 milliards de dollars dans la filiale des voitures autonomes Cruise de General Motors.

L’industrie automobile est de plus en plus axée sur les données. Le nombre de données transmises par les caméras, les capteurs et les ordinateurs augmente de jour en jour. L’assistance à la conduite se généralise déjà, et ces technologies digitales vont bientôt s’étendre à tout le secteur automobile, que ce soit chez les concessionnaires, les compagnies d’assurance, mais également dans la logistique automobile.

L’intelligence artificielle joue également un rôle essentiel dans la digitalisation de l’industrie automobile. 

3> L’intelligence artificielle

L’IA est utilisée pour un large éventail de capacités prédictives qui personnalisent l’expérience du consommateur. Cette personnalisation est rendue possible grâce à des composants connectés qui envoient des données provenant de capteurs aux constructeurs, aux responsables logistiques, …

Ces capacités avancées, associées aux attentes croissantes des consommateurs, ont inévitablement poussé l’industrie automobile vers la transformation digitale.

Selon McKinsey [1], l’IA a le potentiel de générer une activité économique mondiale supplémentaire d’environ 13 000 milliards de dollars d’ici 2030. L’impact de l’IA pourrait s’accélérer au fil du temps.

4> La sécurité et la protection des données

La protection des données dans la chaîne logistique automobile est un enjeu essentiel.

Actuellement, tous les regards sont tournés vers le respect de la vie privée et des données, d’autant plus que l’industrie automobile est la deuxième industrie la plus axée sur les données au monde. Cette dernière doit protéger les données qu’elle recueille des clients tout au long de la chaîne logistique. 

C’est pourquoi, les acteurs du secteur automobile travaillent avec des sociétés spécialisées dans le développement de logiciels dédiés à la cybersécurité.

5> La digitalisation dans le processus d’achat d’une voiture

Grâce aux nouvelles technologies, les acheteurs peuvent toutefois faire des recherches en ligne avant de se rendre chez un concessionnaire. En effet, d’après Noviris [2], “82 % des acheteurs avaient l’habitude de commencer leur recherche chez un concessionnaire, aujourd’hui la majorité se rend en premier sur le site internet d’un constructeur.”

La présence d’autres modes d’acquisition d’une voiture, comme les ventes en ligne, pousse les concessionnaires à toujours innover. De plus en plus, dans les showroom, seules quelques voitures sont exposées. Les marques présentent désormais leurs modèles sur écrans géants. 

Conclusion

L’industrie automobile traverse une période passionnante. Les entreprises du secteur exploitent de plus en plus les technologies liées à l’internet et à l’informatique pour améliorer leur rendement. La pression de la transformation digitale les incite à s’associer et à collaborer avec des fournisseurs de solutions technologiques.

Ces efforts de collaboration permettront de sensibiliser davantage les utilisateurs à l’immense potentiel de la digitalisation. Ce qui entraînera, à terme, une demande accrue de nouveaux services. À charge au secteur de savoir se renouveler pour être, perpétuellement, à la pointe de l’innovation technologique et de service.

[1] http://www.rexecode.fr/public/Analyses-et-previsions/Veille-documentaire/Document-de-la-semaine/McKinsey-evalue-l-impact-de-l-automatisation-et-de-l-intelligence-artificielle-sur-le-monde-du-travail-d-ici-2030

[2] https://www.noviris.com/2018/09/20/etude-97-des-achats-de-voiture-commencent-en-ligne/#:~:text=C’est%20ce%20que%20r%C3%A9v%C3%A8le,Royaume%2DUni%20en%20Juillet%202017

Recrutement

Nous recrutons toute l'année sur différents métiers.

Envoyer votre CV

 

Nous contacter

info@rms-solutions.fr

Website & Design by Heygency - Copyright ©RMS